Please reload

Posts Récents

Des produits naturels pour la maison !

November 12, 2019

1/3
Please reload

Posts à l'affiche

Bilan du défi! un succès renversant ! Des réductions allant jusqu’à plus de 70%

April 8, 2018

Le 20 novembre dernier à l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchet en 2017, la première édition du Défi Zéro déchet était lancée. Ouvert aux familles de Tahiti et Moorea,  22 familles ont été choisies sur une soixantaine de candidatures pour participer à cette aventure.

 

 

L’objectif de ce défi était de réduire leur poids de déchets résiduels de minimum 10%.Le 20 novembre dernier à l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchet en 2017, la première édition du Défi Zéro déchet était lancée. Ouvert aux familles de Tahiti et Moorea, 22 familles ont été choisies sur une soixantaine de candidatures pour participer à cette aventure. L’objectif de ce défi était de réduire leur poids de déchets résiduels de minimum 10%.

 

En effet, en Polynésie française, chaque habitant produit en moyenne 365 kilos de déchets ménagers par an.Réduire de façon significative cette production et notamment la part des déchets non recyclés, non réutilisés, est un enjeu majeur en termes de cadre de vie, de pouvoir d’achat des ménages et de développement durable des villes.  

 

L’objectif du défi est de promouvoir des modes de consommation responsables, à travers l’exemple d’un nombre restreint de familles, accompagnées et suivies dans leur transition vers un mode de vie plus respectueux de l’environnement.

 

Quelques chiffres

 

Sur les 22 familles participantes qui se sont lancées dans l’aventure le 20 novembre dernier, 15 d’entre elles ont réussi à tenir la cadence jusqu’à la fin du défi.

 

65% des familles ont réduit leur poids de déchets résiduels de plus de 50%, 

25% des familles de plus de 70%.

 

La meilleure progression concerne une famille monoparentale un parent/un enfant qui a réussi à réduire ses déchets de près de 90% arrivant ainsi à une consommation variant entre 100 et 300 g par semaine !

 

Sur l’ensemble des familles, au mois de mars, nous évaluons un poids moyen de 3kg de déchet/hab/mois, soit une moyenne de 36kg/hab/an – 10 fois moins que le poids moyen annoncé de 365kg/hab/an.

 

Nos familles

 

Selon qu’ils soient urbains ou ruraux, nos foyers vont souvent à l’encontre de l’idée selon laquelle le « zéro déchet » serait une démarche facilitée en ville (pour la proximité des différents lieux d’achat…), ou bien que c’est à la « campagne » qu’on peut le mieux s’impliquer (compostage en jardin, proximité de la nature…). Nous nous sommes attachés à choisir un panel de familles le plus représentatif possible au début de notre défi avec des profils différents: mère au foyer, couple actifs, étudiants, salariés, à son propre compte...Celle-ci va du célibataire et famille monoparentale au couple avec enfants, du rural en maison au citadin en appartement, avec des niveaux de revenus et des activités différents, de l’institutrice retraitée à la jeune productrice, de la mère au foyer en passant par un informaticien à l’université, une conseillère technique au Ministère, à une étudiante infirmière. L’échelle des âges du chef d’équipe des familles varie également de 12 ans pour la cadette à 62 ans !

 

Il n’existe pas de « modèle unique » pour la démarche et c’est pourquoi une grande diversité de profils peut s’y retrouver ! Le but est d’avancer pas à pas en respectant ses équilibres.

 

L’accompagnement

 

  1. Des ateliers  réguliers

 

Pour accompagner ces familles dans le changement de leurs habitudes, des ateliers ont été proposées tous les 15 jours. Les familles ont joué le jeu et ces ateliers étaient toujours bien remplis. Les ateliers organisés sont les suivants :

 

  • je composte, je plante à la maison

  • je fabrique mes décoration de Noël, je prépare une fête zéro déchet

  • une visite du centre de tri de Motu Uta

  • je fabrique mes cosmétiques naturels

  • je fabrique mes produits ménagers

  • un stage enfant pendant les vacances scolaire : production de spots vidéo autour du zéro déchet

  • un atelier « la vie en abondance »

  • un atelier couture

  • atelier maîtriser son énergie

  • un atelier « cuisiner les restes »

  1. Un lien régulier par email, téléphone

 

Chaque semaine, une newsletter récapitulative de la semaine était envoyée aux familles pour créer le lien et récupérer les résultats des pesées. Pour les personnes qui n’avaient pas pu participer aux ateliers, c’était un moyen de les informer et de leur donner quelques conseils pour progresser.

Certaines familles ont aussi pris le temps de donner leur témoignage sur divers sujets comme la cuisson à la norvégienne, les problématiques des serviettes hygiéniques, des recettes aux épluchures de légumes ou les retours d’expérience sur les produits ménagers fait maison.

 

  1. Une page Facebook très animée

 

La page Facebook https://www.facebook.com/defizerodechettahiti/ est aussi très animée et augmente ses fans chaque jour ; ce qui montre un vif intérêt pour la question !

 

De même, le groupe privé Facebook accepte des adeptes tous les jours.  Il a aussi vocation à échanger et à donner des conseils aux familles hors concours.

 

Les conclusions globales

 

Les idées reçues sur le zéro déchet balayées !!

 

D’après un sondage internet de fin de défi réalisé auprès de nos familles, leurs conclusions rejoignent les sondages réalisées dans plusieurs villes de France.

 

  • Le zéro déchet, c’est  ludique !

  • Le fait de ne produire littéralement aucun déchet n’est pas l’objectif, car trop ambitieux – surtout à Tahiti

  • Le « zéro déchet » est une orientation sur laquelle chacun va à son rythme

  • Cela peut être un défi ludique et rapidement efficace

  • La communauté « zéro déchet » propose des ressources facilitant la démarche

 

Voici quelques témoignages de nos familles

 

“En réalité le zéro déchet n'est pas évidemment facile, mais plutôt ludique pour avoir la motivation au quotidien”

 

“Ludique forcément car ça oblige à réinventer son quotidien. Avec des enfants cela est une source de jeu et d'activité en famille... Ensuite chacun peut entrer dans cette démarche selon ses possibilités. Il ne faut pas forcer les choses”

 

« Il y a beaucoup de petite chose facile à mettre en place dans le zéro déchet et de plus en plus de site internet donne des idées ou astuces pour réduire sa poubelle. Ludique, c'est aussi le cas car on joue un peu aux apprentis sorciers en faisant nos produits (entretiens, cosmétique ,... ) »

 

  • Le « zéro déchet », c’est troqué des temps de corvées contre des temps de plaisir

  • Les activités liées au « zéro déchet » sont parfois très rapides (c’est seulement « un coup à prendre »)

  • Faire soi-même ou faire ensemble — cuisine, courses, fabrication — n’est pas du temps perdu dès lors qu’il s’agit de moments de plaisir, d’apprentissage ou de convivialité

  • Simplifier son mode de vie peut même faire gagner du temps mais ça demande un effort d’organisation et de planification, au moins au début !

 

Des témoignages:

 

“Les corvées de course notamment ont été troqueés par du temps de promenade, de jeu de société ou de conception des repas par exemple en famille”

 

“Pas vraiment, tout dépend de notre temps, si nous avons bien planifier notre agenda, et défini nos priorités; et le zéro déchet doit être une priorité”

 

« Au début en tout cas c'est vrai que cela permet de faire de nouvelles activités en famille: couture, cuisine, etc. »

 

  • Le « zéro déchet », ça ne coûte pas plus cher

  • Certaines pratiques peuvent générer des surcoûts, mais ils sont compensés par d’autres sources d’économies financières

  • Il ne faut pas comparer « terme à terme » un budget « zéro déchet » et un budget conventionnel

  • D’après des études sur le sujet et les témoignages de nos familles, les budgets s’équilibrent globalement, et certains font des économies substantielles

 

Des témoignages:

 

“Achats +raisonnables, réfléchis, le superflu reste chez le commerçant”

“Remplacer Nespresso par du café moulu (ou en grain), les bouteilles d'eau par l'eau du robinet, les mouchoirs et le sopalin par des torchons, faire sa propre lessive, retourner au savon pour la douche, les mains, la vaisselle. Ah oui c'est économique ! Préparer sa gamelle le midi évite aussi d'arpenter les allées des grandes surfaces, lieux de mille tentations ! Vraiment je mange mieux pour moins cher”

“Manger local et de saison donc moins cher et sans emballage, la clé du succès !”

  • Le « zéro déchet », c’est plus que des actions, c’est une source de liberté et d’épanouissement

  • Le « zéro déchet » ouvre à des questionnements plus larges sur son rôle dans le monde, mais aussi sur ce qui rend heureux

  • Se « libérer » de la consommation est source d’épanouissement et de liberté

  • Ils deviennent davantage « acteurs » de leur consommation et de leur vie

 

Des témoignages:

 

“Ah oui je suis épanoui, j'ai la barbe brillante et l’œil vif; mon poil d'été à poussé il est soyeux comme à mes 20 ans ! Zéro déchet c'est un impact concret et immédiat”.

 

“Avec le zéro déchet on se sent valorisé car le fait de faire soit même ses produits ou de chercher et trouver des astuces pour se passer de telles ou telles choses nous recentre dans notre vie . C'est très gratifiant de voir sa poubelle diminuer au fur et à mesure”.

 

“Pour mon conjoint, on ne changera pas le monde, c'est bien de faire du "zéro déchet", mais c'est dommage de circuler en voiture, utiliser un smartphone à côté de tout ça, chose que nous faisons tous. Il fait finalement des efforts pour me faire plaisir sans être convaincu”

 

« Pour moi c'est un mode de vie, quelque chose qui m'accompagne dans ma vie, ma part du travail pour préserver nos enfants et notre planète. Quoi qu'on me dise, je continuerai à faire des efforts. »

 

« C'est une prise de conscience des dégâts engendrés par les comportements humains irresponsables, de facilité et que pour la protection environnementale et durable de notre planète bleue il est temps de s'investir pour lui restituer tous ses pouvoirs de "mère nourricière et créatrice" et rétablir l'équilibre entre ELLE ET ses occupants: toutes formes de vie: humaine végétale minérale »

 

 

A la question « Allez vous poursuivre vos efforts après le défi ? »

 

 

 100% des familles ont répondu OUI !

 

 

Nos gagnants

 

 

Le meilleur éco-citoyen

 

Sylvain de Loulou et Papa zéro déchet

  • Pour sa réduction record de + de 90%

  • Pour son investissement sur le réseau social et ses témoignages constructifs et détaillés

  • Pour l'annulation complète du poids de sa poubelle verte

  • Pour avoir poussé le défi jusqu'au bout et l'avoir suivi avec une très grande rigueur

 

Meilleure famille en appartement

 

La famille Gilroy, 2 adultes – 2 enfants

  • Pour leur réduction de près de 70% de leur poids de poubelle résiduelles en 4 mois

  • Pour leur participation à plusieurs ateliers

  • Pour l’engagement et la persévérance de leur chef d’équipe Kiara, 12 ans !

 

Meilleures familles en maison

 

La famille Apuari, couple, Papeete

  • Pour leur réduction de près de 65% entre novembre et Mars de la poubelle grise et une moyenne de 0,4 Kg/hab/mois de déchet résiduel produit par an

  • Pour un poids modéré de leur poubelle verte 2 kg/semaine

  • Pour une participation active aux ateliers

 

La famille GUILLOTIN (Pirea – 2 adultes et 2 enfants dont  un bébé)

  • Qui ont réduit de 60% leur poubelle grise entre Novembre et Mars avec une moyenne de 400g de déchet résiduel/personne/mois !

  • Pour les témoignages et les bons conseils partagés par Camille tout au long du défi

  • Et l’engagement sans faille de leur fille de 9 ans Elvire qui fabriquent ses jouets à partir d’objets recyclés !!

 

Nos partenaires : Merci !

 

Nous remercions nos 22 familles pour leur participation tout au long de ce défi.

 

Ainsi que les partenaires qui ont participé à leur échelle au succès de ce défi :

 

  • Vainina Tetuanui, équipe bénévole

  • Olivia Cunéo, équipe bénévole

  • Philippe Darius La vie en Abondance

  • Samantha Fink Eco Fare

  • Noelyn Faussane Epicerie Eco Vrac Tahiti

  • Alexandra Jagou To’u Cosmetic

  • Alice Rouget Clairotte d’Ideal’ys

  • David Salgueiro Chef de cuisine Ô Belvédère

  • Benjamen Brillouet Espace Info Energie

  • Taina Fabre Méli Mélo

  • Le JT Vert

 

 

Les lots partenaires :

 

  • Le passeport gourmand

  • EZ Bike Location

  • Eco fare

  • Easy Market

  • Ideal’ys

  • To’u Cosmetic

  • Rainbow Park

     

     

     

     

     

     

     

     

     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous